Origine du Bitcoin

Le père du Bitcoin est extrêmement populaire dans la communauté très active des utilisateurs et gestionnaires de cette monnaie décentralisée. Malgré cette popularité, l’identité de l’initiateur du projet est un véritable mystère. Celui qui a posé les bases du Bicoin en écrivant un article scientifique très complet est compliqué a garder comme pseudo Satoshi Nakamoto. Le créateur du projet a toujours désiré rester anonyme à tel point que durant la conception du Bitcoin en 2008, il communiquait à ses collaborateurs par le biais de mail crypté. Après avoir mis en place son plan, Nakamoto n’a plus fait parler de lui. C’est pour cette raison que les spéculations sur le véritable père du Bitcoin sont nombreuses.

D’anciennes révélations sur les fondateurs du Bitcoin

La communauté Bitcoin a son propre avis sur l’identité de Nakamoto. La plupart des utilisateurs de cette devise décentralisée pensent que le créateur de cette monnaie virtuelle est à la fois un scientifique et un informaticien expérimenté. Selon le magazine américain New Yorker, qui fut le premier a enquêté sur ce mystérieux personnage, le promoteur de cette devise digitale s’appelle en réalité Michael Clear. Il s’agirait d’un irlandais spécialiste dans les codes informatiques. Des hypothèses tentent d’attribuer la création du Bitcoin à un groupe de chercheurs : Neal King, Vladimir et Charles Bry.

Ça se joue aussi sur le crypto trading :
Formations + Bonus offerts

La plus récente révélation sur le père du Bitcoin

C’est au cours du mois de mars 2014 que l’on apprend avec stupeur en lisant un long article publié dans le magazine Newsweek que le créateur de cette cryptomonnaie serait Dorian Nakamoto. Ce japonais naturalisé américain est un retraité de 64 ans. Il avait vraiment comme prénom originel Satoshi. Malgré la fastidieuse investigation réalisée par le journaliste, cette déclaration est contestée par de nombreux internautes. D’autant plus que la personne très médiatisée depuis la parution de cet article nie avoir conçu le Bitcoin. Selon la communauté, le profil du retraité ne correspond pas à l’expert en cryptographie qui aurait inventé un système aussi complexe. Toute la Silicon Valley se mobilise pour attaquer en justice le magazine et l’auteur de l’article Leah McGrath. Les trois charges évoquées sont voyeurisme, incompétence et amateurisme. La journaliste se défend en affirmant qu’elle dispose d’autres éléments qu’elle n’a pas encore rendus publique pouvant attester sa thèse.

Le cours du Bitcoin n’a eu aucun impact sur les révélations du fondateur du Bitcoin

Malgré les nombreuses rumeurs et autres révélations médiatiques sur le fondateur du Bitcoin, le cours de cette monnaie digitale a été insensible. Depuis la publication du magazine Newsweek, la fluctuation de la devise a oscillé entre 550 et 630 dollars. Ces relevés ont été constatés sur la plateforme Bitstamp. Si le retraité n’est pas le papa du Bitcoin, qui est-il réellement ?

 

Categorie: trading